Faunterra Académie

Roman pour le primaire

En bref

Faunterra Académie est un roman illustré (sort en automne 2020) destiné au 7-12 ans. Il convient donc parfaitement comme roman pour le primaire.

Deux élèves de la 1ère classe de la 1ère école de Faunterra décident d’user de divers stratagèmes pour découvrir en quel animal leurs camarades se transforment.

Axé sur l’humour, abondamment illustré, faisant participer le lecteur, ce livre aidera les enfants à faire le pas entre la BD et un 1er roman.

Vrai hymne à la tolérance et à l’estime de soi, les Faunterranes apprendront à s’accepter malgré leurs grandes différences.

 

Les personnages

La Faunterra Académie comprend 10 élèves de 6 à 11 ans, 5 filles et 5 garçons. Chaque enfant a une personnalité bien distincte comportant qualités comme défauts. Chacun se transforme en un animal différent qu’il ne doit pas montrer. 

Roman pour le primaire
Roman pour le primaire

Le monde

Pourquoi les Faunterranes se transforment, comment et en quoi ? Découvrez-en plus sur ce monde complexe.

En savoir plus

Le roman illustré

Qu’est-ce qu’un roman illustré ? A quoi ressemble le livre et comment plaira-t-il aux enfants ?

Education

Plusieurs fiches pédagogiques seront proposées pour pouvoir aller plus loin en classe ou avec ses enfants.

l

L'auteure et l'illustratrice

Apprenez-en plus sur Carine V. Rousseau et Nyumée.

Lire le début

Lisez en ligne ou imprimez les premiers chapitres pour vous faire votre propre opinion.

Les personnages

 

Le passé et le caractère des personnages aideront à aborder des thématiques profondes qui peuvent paraitre inadaptées pour des enfants d’âge primaire. Sachez que ces sujets seront traités de manière ludique, abordable, sans même que les enfants s’en rendent compte. Si vous souhaitez toutefois les mettre en lumière avec eux, vous pourrez utiliser les fiches pédagogiques qui seront créées à cet effet et qui seront accessibles via ce site web.

Chaque enfant se transforme en un animal différent suivant sa caste d’origine. Pour ne pas divulguer l’histoire, nous ne vous les présentons ici que sous leur forme terrane (humaine).

Roman pour le primaire

Lucas, 8 ans

Lucas est le personnage principal, il apporte à la fois des éléments comiques à l’histoire et de la profondeur à celle-ci. Véritable modèle, il se battra contre plusieurs stéréotypes et aidera les autres élèves à s’accepter. C’est un enfant plutôt hyperactif, farceur, intelligent et empathique.

Roman pour le primaire

Quentin, 8 ans

Quentin est très loyal. Venant de la campagne éloignée, il connait peu les règles de Faunterra. Par ses questions, nous pourrons découvrir ce royaume incroyable avec lui. Son talent en dessin fait l’admiration de ses amis. Il est gentil, amical et extrêmement gourmand.

Roman pour le primaire

Noa, 6 ans

Noa est le plus jeune de la classe, mais est intrépide. Il veut aller au-devant des dangers pour prouver qu’il n’est pas un « bébé ». Fort, courageux, il peut se montrer insouciant. Il peut parfois être boudeur ou pleurer quand sa sœur l’empêche de voir ses amis. Il représente la volonté des plus jeunes à être traités comme des grands.

Roman pour le primaire

L’Incantatrice, 7 ans

L’Incantatrice est un personnage de style plus sombre (gothique). Elle a un gros problème d’estime de soi (dû à en quoi elle se transforme). Ne s’aimant pas soi-même, elle a de la difficulté à s’ouvrir aux autres. L’amitié de Lucas l’aidera à mieux s’accepter.

Roman pour le primaire

Floxel, 11 ans

Floxel est un garçon mystérieux solitaire et plutôt triste. La bonne humeur de ses amis le mènera peu à peu à sourire.

Il est un enfant plutôt introverti, limite dépressif.

Roman pour le primaire

Mathie, 8 ans

Le monde de Faunterra était très cloisonné par son système de castes rigide. Aujourd’hui, même s’il n’y a plus de castes, la population reste marquée par les stéréotypes et le racisme. Mathie représente cet état d’esprit et deviendra, peu à peu, plus ouverte.

Roman pour le primaire

Ada, 10 ans

Ada est une féministe avant l’heure. Forte, elle sait ce qu’elle veut et n’hésite pas à agir. Elle a aussi un instinct très protecteur envers son petit frère. Des thèmes comme l’égalité des sexes dans un contexte professionnel et l’adoption internationale seront abordés par son entremise.

Roman pour le primaire

Finette, 7 ans

Très bavarde, souvent moralisatrice (un peu comme le schtroumpf à lunettes), elle semble agacer parfois les autres élèves. Les livres de Faunterra amèneront (à travers ses différents tomes) à accepter des élèves très différents (des hyperactifs, des handicapés physiques, etc.) Il était important pour nous que les intellos, au même titre que les autres, trouvent leur place dans cet environnement et se fassent des amis. Finette aidera à aborder cet aspect.

Roman pour le primaire

Do, 8 ans

Do est différent par sa sensibilité. Même s’il n’est pas défini comme tel dans le livre et que ce n’est pas un sujet directement abordé (du moins pour le moment), Do est un garçon homosexuel qui ne trouve sa place dans aucune catégorie (de caste ou de sexe).

Roman pour le primaire

Mélie, 9 ans

Le sujet des différences de classes sera abordé par Mélie, notamment en mettant en avant les thèmes du travail à la chaine de l’époque industrielle et celui du travail des enfants.

Roman pour le primaire

M. Conrad, 26 ans

Nous apprendrons peu de choses sur l’enseignant lors du tome 1, son histoire sera au centre du tome 2. Il sera l’exemple d’une personne cherchant constamment à se construire malgré un passé très difficile.

Roman pour le primaire

Le lecteur, les enfants

Lucas et Quentin parleront directement à l’enfant qui lit l’histoire afin de le faire participer davantage et l’amener à réfléchir plus profondément.

Voyez comment ces mêmes personnages sont décrits aux enfants

Fiches pédagogiques

du roman pour le primaire

Carine V. Rousseau a été enseignante et chercheure en sciences de l’éducation, plus précisément en éducation préscolaire et enseignement primaire.

Même si ses romans ne sont pas des livres éducatifs, ils prônent certaines valeurs et traitent de divers sujets que vous aimeriez peut-être aborder davantage avec votre enfant ou vos élèves.

Des fiches pédagogiques seront proposées ici, sur ce site, une fois la création du premier tome finie.

Vous êtes intéressée à recevoir l’auteure et/ou l’illustratrice dans votre école ? Allez voir leur site web pour connaître les conférences proposées. 

Le monde

 

Le royaume de Faunterra était hiérarchisé en un système de castes. Les castes étaient des groupes sociaux qui désignaient les rôles de chacun. Par exemple, les membres de la caste des amuseurs publics (les lapins) ne pouvaient devenir que des clowns, des jongleurs ou des acrobates.

Il y a très longtemps, ces castes ont été déterminées par les transformations de chacun. Les tigres, puissants, ont pris le pouvoir pour devenir des nobles alors que les souris, très faibles, sont devenues des serviteurs. Ainsi aux castes correspondaient aussi des transformations.

Ces castes étaient héréditaires notamment par le fait que seuls les membres d’une même caste pouvaient se marier et donc enfanter.

Roman pour le primaire
Roman pour le primaire

La fin des castes

 

Le système des castes était donc particulièrement injuste. Les voies de chaque enfant étaient déjà toutes tracées dès la naissance. Des règles extrêmement rigides étaient aussi en vigueur. Il était, par exemple, interdit de devenir ami avec le membre d’une autre caste; chaque Faunterrane devait également obéir à tout membre d’une caste supérieure à la sienne qu’importe l’âge de la personne donnant les ordres.

Le non-respect des règles entraînait une punition très sévère, pire que la mort.

Aujourd’hui, le système de castes a été aboli par le jeune roi en place, et cela depuis près de 12 ans. Malgré tout, les stéréotypes et le racisme perdurent.

La Faunterra Académie

 

Une idée est alors proposée : créer une école (la toute première du royaume) regroupant des enfants de castes différentes. Ils devront apprendre et vivre ensemble sans jamais révéler leurs origines. Pour cela, ils ne devront, en aucun cas, se transformer en faune (forme animale).

Lucas, un élève, voit les choses autrement : nous ne devons pas nous aimer malgré nos différences, mais pour celles-ci.

Roman pour le primaire
Roman pour le primaire

L’histoire du tome 1

 

Si les Faunterranes peuvent changer de forme lorsqu’ils le souhaitent et à volonté (passer de leur forme humaine, dite « terrane », à leur forme animale, dite « faune »), ils se métamorphosent aussi parfois involontairement. La cause de cette transformation est différente pour chaque caste.

Ainsi un amuseur public (lapin) se change en lapin lorsqu’il rit alors qu’un rural (chien) lorsqu’il a faim.

Lucas et Quentin, deux élèves, sont bien décidés à recourir à divers stratagèmes pour provoquer les transformations involontaires de leurs camarades et ainsi découvrir la forme faune de chacun.

Cet objectif sera à l’origine de nombreuses farces et gags faisant de ce roman un livre surtout axé sur l’humour.

Lire le début

Afin que vous vous fassiez vous-mêmes une idée des romans illustrés de la Faunterra Académie, nous vous proposons de lire les premiers chapitres gratuitement. Vous pouvez simplement les consulter sur votre écran ou les imprimer. Le photocopiage et la redistribution sont également permis. La publication du livre aura lieu en automne 2020.

Un roman illustré

 

Les livres de Faunterra Académie sont des romans illustrés. Voici à quoi ils ressemblent :

  • La police est de grande taille afin de faciliter la lecture par les enfants.
  • La police est variée selon les personnages et les situations.
  • Les dialogues sont sous forme de BD alors que la narration sous forme de roman ou d’illustrations. Cela permettra aux jeunes lecteurs de faire le saut, en douceur, entre la lecture de BD et celle de roman.
  • Les personnages sont représentés avec des émotions variées pour alléger le texte (on montre, par exemple, l’enfant en train de réfléchir plutôt que d’indiquer qu’il pense) et ajouter de l’humour et de la vie au livre.
  • Il y a de nombreux gags illustrés qui seront, sans aucun doute, amuser les enfants et convaincre les plus récalcitrants à lire un livre plus volumineux.
  • L’histoire rend le lecteur actif en lui proposant des choix et des jeux.
  • De par sa police et ses nombreuses illustrations, le roman est volumineux.

 

Roman pour le primaire

Roman pour le primaire